viabizzuno

worldfr

world

amorepacific
lieu:seul, sud corea
projet:david chipperfield architects berlino (christoph felger, hans krause)
acheteur:amorepacific corporation
photo:christoph felger
Viabizzuno a remporté l’appel d’offres international pour le développement conceptuel et la fourniture de dispositifs d’éclairage du quartier général d’amorepacific, multinationale coréenne de cosmétique. avec une superficie totale de 190 000 m², le site de dresse sur une ex-zone militaire de séoul, actuellement objet de réhabilitation urbaine, à la frontière entre le cœur moderne de la ville et le parc yongsan, symbolisant ainsi le point de rencontre entre technologie, présence humaine et nature. le cabinet david chipperfield architects de berlin, chargé du projet architectural, a voulu donner à travers la lumière une identité forte à chaque espace. le bâtiment se présente d’ailleurs comme une composition d’espaces avec des fonctions très diverses entre elles : musée, auditorium, bureaux, zones de vente. c’est ainsi qu’est né le concept d’une famille de lampes flexibles aux fonctions diverses, qui offrent une excellente qualité de lumière avec des coûts énergétiques réduits, et surtout avec des frais d’entretien presque nuls. le projet technique d’éclairage du cabinet arup explore le rapport entre la lumière naturelle et artificielle : l’éclairage de Viabizzuno exprime donc qualité et excellent rendu des couleurs pour le bien-être de toutes les personnes qui travaillent à l’intérieur du site. la lumière entre dans les espaces à travers des grandes baies vitrées de la façade, où une série d’éléments verticaux en aluminium permettent un contrôle ciblé, évitant tout effet d’éblouissement. viabizzuno a travaillé en collaboration avec les deux cabinets berlinois pour concevoir une lumière qui s’approche le plus possible des caractéristiques de la lumière solaire. pour réaliser cet objectif, nous avons créé les lampes amp, uniques au monde, qui révolutionnent le mode de concevoir les optiques. car lensoptica amp, développée à l’occasion de ce projet, fournit aux sources lumineuses une excellente efficacité avec un matériel hautement transparent, le polyméthacrylate de méthyle qui, avec des prismes catadioptriques qui reflètent 90 % du faisceau de lumière incident et en transmettent 10 %, garantit un pourcentage d’émission indirecte impossible à obtenir avec un réflecteur en métal. la surface d’émission est constituée d’une matrice de microlentilles qui règle de manière précise l’angle du faisceau lumineux. les lentilles présentent des variantes diverses en termes de faisceau lumineux (étroit, moyen, large, elliptique) et de dimensions (150 mm, 180 mm). elles sont toutes dotées d’un culot n55 à fixation rapide qui permet l’installation sur des propulseurs dynamiques n55, tout en garantissant la plus grande fiabilité dans la gestion de la lumière en fonction des espaces et des éventuelles modifications dans la disposition des meubles. pour garantir un confort spatial et visuel total à ceux qui travaillent sur place, les alimentateurs sont intégrés sur le bord des lampes tandis que les variateurs dali sont utilisés dans une plage de variation 1-100 %, flicker free. le projet d’éclairage prévoit pour chaque espace des températures de couleur spécifiques : 4000k cri de 98 pour les bureaux, les espaces de vente et les espaces communs, et une température de 3000 k, avec un cri de 98, pour le restaurant et le musée. toutes les sources électroniques à led présentent un step macadam de 1. une partie importante du projet se base sur l’étude des détails du montage et du câblage que Viabizzuno a développée en collaboration avec les architectes, les électriciens, et les installateurs pour simplifier et rendre le dispositif d’éclairage efficace. le corps de la lampe amp, constitué d’un dissipateur en aluminium extrudé, prévoit en effet trois différentes typologies d’installation : au plafond, en suspension et à encastrement. cette dernière caractérise la grande partie des plus de 22 000 dispositifs d’éclairage fournis. une bride dotée d’un système mécanique de centrage permet de fixer le corps illuminant au plancher, tout en garantissant le positionnement parfaitement centré de chaque panneau du faux-plafond. sur ce type d’installation, on utilise une lentille dotée de carter pour empêcher l’éclairage du plancher et des installations posées dessus. les lampes montées au plafond présentent un corps identique à la version à encastrement, et diffèrent seulement dans les modalités de fixation. comme demandé par les designers lumière du cabinet arup, la lentille émet une lumière directe vers le sol, à laquelle s’ajoute une touche indirecte destinée à éclairer le plafond. les corps en suspension présentent deux solutions, toutes deux avec une lumière directe ou indirecte. dans le restaurant, les architectes ont décidé d’utiliser n55 en suspension avec propulseur dynamique n55 de type 55/350, équipé d’une optique 150 étroite, qui concentre l’éclairage sur la table. dans le monumental hall d’entrée, une seconde solution à suspension a été adoptée, avec des dispositifs d’éclairage caractérisés par un tube de diamètre 55 mm qui soutient le dissipateur, lui-même doté d’une lentille d’un diamètre de 300 mm, à optique étroite. la lampe ainsi configurée produit un flux effectif de 6 700 lm, et éclaire de manière efficace les grands volumes de la cour. une grande attention a été réservée aux exigences d’entretien, nous poussant à utiliser un corps de lampe unique et seulement trois modèles d’alimentateur pour l’ensemble de l’installation, des lentilles interchangeables et des dispositifs d’éclairage faciles à retirer. les performances d’éclairage de la famille amp vont à l’encontre du concept même d’architecture écoresponsable, grâce aux diverses caractéristiques, dont l’efficacité lumineuse élevée, qui atteint 114 lm/w et la possibilité de réutiliser les matériaux employés. en cas de panne, le corps de la lampe ne doit pas être mis en décharge, mais peut être récupéré et installé à nouveau, de sorte à optimiser le recyclage des composants. ce projet, grâce à l’expérience de Viabizzuno dans le secteur de l’éclairage, au soin pour le design du cabinet chipperfield et aux recherches avancées du cabinet arup dans le domaine de la technique d’éclairage, a permis de développer des dispositifs flexibles répondant à toutes les exigences et sophistiqués du point de vue optique, offrant une qualité de lumière stratosphérique.

scroll

mouse

HTML 4.01 Valid CSS Page loaded in: 2.974 - Powered by Simplit CMS